Allard, Bianka

Canada

Occupation actuelle

Actuaire

Statut civil

In a relationship

Nombre d'enfants

0

En quelle(s) année(s) avez-vous participé à la traversée?

2006-2007-2008

Quel pays représentiez-vous?

Canada

l'un de vos plus beaux souvenirs en lien avec la Traversée

Je me souviendrai toujours de ma toute première traversée parce que je me suis rendu compte que je réalisais mon rêve de petite fille de traverser le lac St-Jean en même temps que mon entraîneur m'annonçait que j'étais troisième fille. Tout ça à seulement 500m de l'arrivée!!!! Je vous jure que la fatigue a pris le bord et que l'énergie c'est mis à "high" pour garder cette troisième position. Quand je suis arrivée au quai, toutes les estrades, que ma famille occupait pas mal disons, criaient "BiBi BiBi BiBi", c'était incroyable.

Une anecdote drôle ou inusitée vécue lors de la traversée internationale du lac st-jean

On dit qu'on se souvient toujours de la première fois parce que c'est la première fois mais, je me souviendrai toujours de ma deuxième fois. C'est une traversée touchante qui a marqué ma carrière en tant que nageuse. Une semaine après cette première traversée, un de mes amis, Olivier Pilote, un nageur d'Alma, m'a dit : "l'an prochain Bianka je la fais avec toi". Nous avions souvent fait les 1-2-5 km ensemble et c'était toujours de belles batailles. C'était le 5 août 2006. Malheureusement, Olivier est décédé accidentellement à 17 ans le 8 août 2006. Ce jour là, j'ai décidé que j'emmènerais Oli faire sa traversée. Le matin de la traversée 2007, j'ai mis la photo d'Oli dans mon casque de bain et nous avons passé la journée ensemble afin de réaliser son grand rêve à lui aussi. Je crois que ce qui m'a touché le plus, c'est de voir sa famille et ses amis sur le quai de départ avec moi, malgré le chagrin qu'ils avaient et de pouvoir vivre ce moment ensemble. Depuis ce jour là, Oli a fait toutes les courses avec moi, sa photo a toujours été dans mon casque de bain, et lorsque je frappais "le mur" comme on dit, je lui demandais de venir nager quelques kilomètres avec moi. Ça a toujours fonctionné. Merci Oli! xxx

Autre anecdote : Quand je nageais, je fêtais la mi parcours et les heures suivants celle-ci en mangeant des jujubes. Mon entraîneur se faisait un malin plaisir à trouver la forme de jujube la plus insolite question que ça gigote bizarrement dans ma bouche. La pire : l'araignée !!!

Quelle(s) personne(s) de roberval aimeriez-vous saluer?

Valérie Gagnon

Pratiquez-vous toujours la natation? (Pour mise en forme, compétition amateur ou autre)

Malheureusement non mais je retourne à la piscine quelques fois par année pour voir mon ancien entraîneur et quelques amis.

Commentaires ou autre information que vous aimeriez partager

La traversée c'est une organisation inégalée. Ma favorite depuis le tout début. Même après plusieurs année sans la nager je suis toujours présente comme entraîneur ou comme spectateur. Merci pour ce grand rêve de petite fille qui est devenu réalité pour moi avec le temps.